prairie

B4 illusC'est aux caractéristiques chimiques des eaux de recharge de la nappe que l'on doit la base chimique des eaux souterraines de la Crau. Cependant sa situation, en bordure littorale, l'importante activité humaine présente sur le territoire et son caractère libre, la rendent particulièrement vulnérable.

 

 

 

 

Le faciès chimique général de la nappe est bicarbonaté calcique.

  

Paramètre Résultat moyen Commentaire
Conductivité 750 µS/cm La conductivité est généralement plus faible dans les zones essentiellement alimentées par la pluie (Sud) et plus forte dans les zones polluées ou à proximité des remontées d'eau salée.
Température 14 à 19 °C Selon la période de l'année, la température montre de fortes variations.
pH 7,2 Le pH est neutre.
Dureté 38 °F Eau dure à très dure

 

La nappe des cailloutis est une nappe libre, donc non protégée par une formation imperméable ce qui la rend particulièrement vulnérable à tous types de pollution. Les activités humaines, densément présentes sur la Crau, constituent des facteurs potentiels de pollution. 

Depuis 2011, des campagnes d’analyses des eaux de la nappe sont effectuées par le Syndicat pour surveiller la qualité des eaux brutes contenue dans l'aquifère en compléments des suivis RCS/RCO conduit par l'Agence de l'eau.

 

reseau quali

 

Les résultats obtenus mettent en évidence une bonne qualité générale de la nappe. Néanmoins, certains signes de dégradation sont observés depuis plusieurs années avec un risque sous jacent de non atteinte des objectifs environnementaux.

Les eaux souterraines de la nappe phréatique de la Crau sont globalement de bonne qualité, respectant à la fois les normes sanitaires en vigueur ainsi que les critères environnementaux.

Certaines portions de nappe révèlent toutefois des anomalies non négligeables (pesticides, nitrates, chlorures, perchlorates), avec pour origines potentielles :

  • des sites et sols pollués,
  • des parcelles agricoles soumises à une exploitation intensive,
  • des sources variées de pollutions diffuses (zone d’activités industrielles, gare de triage, ICPE divers, agriculture intensive) sur le sillon de Miramas à l’est du territoire.

Les concentrations en contaminants dans les échantillons dépendent largement du terme source (volume, fréquences d’émissions etc…), ainsi que des processus de dilution et/ou d’atténuation naturels qui sont induits par le transport dans l’aquifère.

B4a canal proche port

 

L’intrusion saline, ou biseau salé, constitue un autre facteur d’altération de la qualité. >>en savoir plus

 

 

Le saviez-vous?

  • Une eau globalement de bonne qualité
  • Quelques pollutions avérées et de nombreuses menaces pour l'avenir
  • 17 points de suivi qualitatifs

 

En savoir+ :