moutons2

Recharges & Prélèvements

Le contexte

La nappe de la Crau joue un rôle essentiel pour l’alimentation des populations, des activités économiques et de certains habitats humides remarquables du territoire. Plusieurs analyses ont confirmé la sensibilité de cette ressource aux conditions d’aménagement du territoire, d’apports en eau durancienne, de prélèvements et, de manière indirecte, aux conditions climatiques (Olioso 2013, Seraphin 2016). Cependant, le territoire s’interroge encore sur les conditions précises dans lesquelles bâtir le développement du territoire tout en préservant les services essentiels rendus par la nappe.

Afin d’anticiper les évolutions en cours ou à venir, le territoire souhaite se doter d’un cadre quantitatif pour élaborer une stratégie de gestion de l’eau organisant une plus grande résilience du territoire faceen premier lieux, aux changements climatiques, et aux risques de pénuries d’eau. 

illustration site internet sinergi

Le projet

Les collectivités territoriales ont donc inscrit, dans le contrat de nappe de la Crau, l’étude SINERGI pour : 

  1. Déterminer les contraintes qui vont s’imposer au territoire dans les années à venir et les impacts à prévoir sur la ressource en eau
  1. Anticiper les mesures à prendre pour concilier le développement du territoire avec une gestion de la ressource équilibrée satisfaisant les usages socio-économiques et les besoins des écosystèmes.
  1. Analyser l’impact sur les usages des mesures pouvant s’appliquer dans le cadre d’un plan de gestion des ressources en eau, en cas de sécheresse affectant la plaine de la Crau et le bassin versant de la Durance.

L’étude SINERGI est en cours de finalisation. L'impact des scénarios prospectifs sur la gestion de la ressource à l'horizon 2050 définis avec les acteurs du territoire en décembre 2018, a été simulé. Les résultats, qui seront pleinement disponibles dès septembre 2020 permettront de dessiner une stratégie pour un territoire plus résilient aux changements climatiques, conciliant usages socio-économiques et besoins des écosystèmes.