moutons2

Actualités

Retrouvez un résumé des actualités et des projets du territoire menés par les acteurs locaux qui oeuvrent dans la préservation durable de l'environnemnt craven et de la ressource en eau.

Dans notre précédent article "Conclusion des assises nationales de l'eau : vers de vraies compétences pour la gestion de la ressource en eau à l'échelle des collectivités ?", nous faisions un retour positif des annonces du gouvernement à la suite des assises nationales de l’eau au cours desquelles le SYMCRAU s’est mobilisé au côté du Syndicat des nappes profondes de Gironde (SMEGREG). Nous y relevions notamment le projet d’élargissement à la gestion de la ressource en eau de la compétence actuelle d’adduction en eau potable des collectivités. Cette disposition a été intégrée à travers l’article 37 de la loi engagement et proximité, adoptée en décembre 2019. Pour le SYMCRAU, il s’agit bel et bien d’un renforcement de la légitimité des missions confiées par les collectivités et l’assurance de leur pérennité.

Pour aller plus loin : Philippe MARC, avocat au barreau de Toulouse et Chloé JAILLARD associée, calia conseil, apportent un éclairage et décryptage sur cette loi (publication février 2020 Revue "droit de l'environnement" n°286) : Lire la chronique.

Le SYMCRAU, associé à des hydrogéologues et des écologues, répond à cette question dans la revue GEOLOGUES de la Société Géologique de France.
Lire l'article

Le SYMCRAU a été invité à participer aux Assises de l'Eau pour partager son retour d'expérience sur la gestion locale de la ressource en eau et en partie sur la définition et préservation des zones de sauvegarde. Les conclusions de ces assises ont été rendues avec une feuille de route annoncée par la Ministre Emmanuelle WARGON. La préservation de la ressource en eau apparaît comme une contribution importante de la transition écologique, jugée prioritaire pour l’acte II du quinquennat.

Trois objectifs stratégiques sont visés :

  • Protéger les captages d'eau potable
  • Economiser et mieux partager l'eau pour préserver une ressource vitale
  • Préserver nos rivières et nos milieux humides

Pour atteindre ces objectifs, « le Gouvernement souhaite donner davantage de moyens aux collectivités locales, développer des outils de gestion d’eau sur l’ensemble du territoire et favoriser les changements de comportement par une communication adaptée. ». Gageons que ces annonces se concrétisent pour doter les collectivités de véritables compétences et moyens pour gérer durablement les ressources en eau dans une perspective patrimoniale et pour l’alimentation en eau potable. Lire le dossier de presse des conclusions des Assises

La revue Droit de l'Environnement a été choisie pour faire paraître une chronique co-écrite par le SYMCRAU, le SMEGREG (Syndicat mixte d'étude et de gestion de la ressource en eau du département de la Gironde) et Philippe Marc avocat du barrreau de Toulouse, relative à la proposition de loi co-écrite par les même auteurs sur la problématque de la gouvernance locale de l'eau. Cette chronique figure dans le dernier numéro de la Revue, celui de juin 2019.  Lire la chronique

Par délibération du 25 semptembre 2018, le Comité Syndical du SYMCRAU a approuvéle principe de conduire une démarche avec les autres gestionnaires d’eaux souterraines volontaires, voir toutes les collectivités territoriales concernées, en vue d’une inscription dans la législation, et notamment le code des collectivités territoriales (CGCT), d’une compétence spécifique relative à la gestion patrimoniale des ressources en eaux rattachée à la fois au petit et au grand cycle de l’eau et reconnue au bénéfice des collectivités territoriales.

Lien vers la contribution aux assises nationales de l'eau :

L’absence de légitimité juridique des collectivités locales à s’investir sur la gestion de la ressource en eau et la vulnérabilité de ces missions dans le contexte de tension financière dans les collectivités et l’Agence de l’eau concoure au risque de remise en question des politiques publiques engagées en la matière. En réponse le SYMCRAU s’est associé à d’autres structures de gestion public des eaux souterraines (parmi lesquelles le SMEGREG en charge de la gestion des nappes de la Gironde) pour formuler une contribution.

Bien que les débats nationaux parviennent à un consensus: pour atteindre les objectifs environnementaux et rendre nos territoires résilients face au changement climatique, il faut miser sur une gestion durable des ressources en eau locale. Pour relever ce défis, le SYMCRAU   et le SMEGREG propose de sortie ces missions de leur clandestinité législative à travers le projet de proposition de loi suivant :

L'association France Nature Environnement PACA a réalisé un web-documentaire sur le développement socio-économique et les enjeux environnementaux du territoire de la Crau, intitulé "La Crau, des trésors entre les cailloux".

Un tour d'horizon complet de notre territoire mais "à la carte" grâce à des contenus courts vers lesquels vous naviguez à votre guise. De magnifiques prises de vues sont proposées !

Vous pouvez visionner ce documentaire à l'adresse suivante : https://fnepaca.fr/hommesetbiodiversite/

Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) est un document de planification urbaine qui dessine et oriente, à une échelle intercommunale, l’organisation et la vocation générale des espaces. À ce titre, le SCOT encadre notamment les futurs Plans Locaux d’Urbanisme intercommunaux (PLUi).

Dans le cadre de « l’Etat initial de l’environnement » du SCoT de la métropole Aix-Marseille Provence, le SYMCRAU a contribué par un porté à connaissance sur les enjeux de la ressource en eau souterraine et du système agricole associé.

Télécharger le porté à connaissance concernant la ressource en eau souterraine de la nappe de la Crau /

Venez déguster des grands crus avec le bar à eau, réussir le fameux jeu de l’oie avec coquette le gouttelette et toto le galet de Crau, manipuler la maquette animée du fonctionnement de la nappe ou encore obtenir votre diplôme du petit chimiste en déterminant la qualité des échantillons d’eau

 

Salon des Agricultures de Provence - 1,2 & 3 juin 2018 à partir de 9h

Nous vous accueillons sur le stand A21 du pôle Eau et Environnement installé au salon des agricultures de Provence à Salon-de-Provence, du vendredi 1 juin au dimanche 3 juin à partir de 9h.

Au programme de la manifestation : Découvrir, Déguster, et s'amuser ...VIVEZ L'EXPERIENCE AGRICOLE ! 200 exposants producteurs et matériel agricole, 1 500 animaux de la ferme, de nombreuses animations gratuites pour tous, Démonstrations, dégustations de produits…

Sur notre stand :

-        A quelle profondeur se trouve la nappe phréatique ? Une idée ? Prenez la mesure!

-        Jouez avec Coquette le gouttelette et Toto le galet de Crau au jeu de l’oi’eau

-        Venez déguster des grands crus au bar à eau…,

-        Manipuler la maquette animée du fonctionnement de la nappe !

-        Exercez vos talents de chimiste pour déterminer la qualité de l’eau

Pour nous rejoindre: https://goo.gl/maps/rFfhRx96qm52

Plus d'infos: https://www.salondesagriculturesdeprovence.com/

 16ème fête du Foin  - 10 juin 20118 à partir de 9h

Nous vous accueillons à Entressen (commune d’Istres) le dimanche 10 juin à partir de 9h.

Au programme de la manifestation : Découverte du foin de Crau, animations autour de l’Agriculture, l’élevage, la nature et l’eau,  Présentation de vieux métiers, Mini ferme, Olympiades (Jeux de plein air par équipe, grand quizz sur le Foin de Crau

Sur notre stand :

- Venez déguster des grands crus au bar à eau…,

 - Manipuler la maquette animée du fonctionnement de la nappe !

- Exercez vos talents de chimiste pour déterminer la qualité de l’eau

Zoom sur les eaux souterraines à partir de 10'

La politique de l’eau en France repose sur  une gestion décentralisée au niveau des grands bassins hydrographiques. Pour organiser la concertation et le partage des responsabilités, chacun des bassins disposent d’une instance de concertation, le Comité de bassin et d’un organe exécutif, l’Agence de l’eau.

Concernant l’Agence de l’eau, principal financeur de la politique de l’eau aux côtés des collectivités, le projet de loi de finances 2018 prévoit la mise en place d’un plafonnement des redevances perçues (unique ressources des Agences de l’Eau) impliquant que l’ensemble des recettes supérieures à ce montant soit automatiquement reversé au budget de l’Etat. Cette disposition supprime l’autonomie qu’avaient les Agences de l’Eaupour fixer le niveau des redevances à concurrence des moyens nécessaires pour financer la politique de l’eau. En outre, l’Etat prévoit également de transférer intégralement la charge du financement des opérateurs de la biodiversité (Agence française pour la biodiversité, Parcs nationaux, Office national de la chasse et de la faune sauvage) aux Agences de l’eau, c’est-à-dire aux usagers de l’eau. Cette charge supplémentaire sera prise sur le budget restant après plafonnement ce qui viendra grever davantage encore, les capacités des Agences à intervenir dans les politiques de l’eau des territoires (-20% des aides distribuées soit 110 millions d’euros en moins par an sur le bassin Rhône Méditerranée).

Dans ce cadre, le Comité Syndical du SYMCRAU, comme de nombreux autres acteurs de l’eau, a adopté une motion en faveur du maintien des capacités d’intervention des Agences de l’eau permettant de répondre aux obligations européennes et aux défis considérables de l’adaptation au changement climatique. Cette motion demande aux parlementaires de revoir les propositions du cadrage budgétaire demandé par le Gouvernement en rappelant que ce ne sont pas aux usagers de l’eau de supporter le financement de l’ensemble des politiques environnementales par le biais des taxes et redevances auxquelles ils sont soumis.

Telecharger ci-dessous la motion adoptée par le SYMCRAU, et un document modèle éditable:

 

Suite à la démission de M. Louis MICHEL des fonctions de Président du SYMCRAU qu'il occupait depuis 2007, le Comité Syndical, réunit le mardi 14 novembre, a élu Mme Céline TRAMONTIN à la tête du SYMCRAU. Mme TRAMONTIN est par ailleurs adjointe au Maire d'Istres déléguée au quartier d'Entressen et à l'Agriculture.

Dans son discours d'intronisation, la nouvelle présidente a salué le travail de Monsieur Louis MICHEL, son prédécesseur. Elle a ensuite souligné sa volonté de travailler en concertation, et de manière dynamique, avec l'ensemble des acteurs locaux et régionaux pour la préservation et la valorisation de la ressource en eau de la plaine de la Crau.

En 2017, avec les informations disponibles, il n’est pas possible de mettre en évidence une atteinte sur l’état quantitatif général de la nappe des cailloutis. En revanche, ce déficit de recharge accentuera d’autant plus la vulnérabilité quantitative de la nappe si les volumes de précipitations efficaces (pluies d’automne) viennent à manquer dans les prochains mois.

Télécharger içi la note complète l'état de la recharge 2017, et les perspectives pour les mois à venir:

Le comité de vigilance sècheresse du 27/06/2017  a décrété le passage en vigilance sur le risque de sècheresse estival à venir.

L'arrêté cadre du 17 mai 2016 précise les mesures d'incitation aux économies d'eau à ce stade:

 - restreindre les usages secondaires (nettoyages des voitures, lavages extérieurs...),

- réduire le lavage des voies et trottoirs au strict nécessaire de salubrité,

- réduire les consommations d'eau domestique,

- procéder à des arrosages modérés des espaces verts,

- adapter les plantations aux conditions climatiques de la règion,

- anticiper sur les éventuelles restrictions futures

A raison de prés de 5 m3/s, 1 014 812 m3 c'est le volume prélevé dans la nappe de la Crau au cours du Salon des Agricultures...

 

Signature du contrat de nappe: JT FR3 du 30 Janvier 2017

Signature du contrat de nappe: Soleil FM du 03/02/2017

Le SYMCRAU dans un congrès international d’hydrogéologues pour présenter ces actions

Le 43ème congrès de l’AIH, l’Association Internationale des Hydrogéologues qui regroupe 4000 membres, s’est tenu du 25 au 29 septembre à Montpellier. Devant un panel de spécialistes du monde entier, le SYMCRAU a présenté l’exemple d’une application locale de la Directive Cadre Européenne sur l’Eau à travers le Contrat de Nappe de la Crau.

Le SYMCRAU a participé à une journée "retour d'expérience" sur les Etudes Ressources Stratégiques (ERS) qui s'est déroulé le 24 juin dernier à Lyon. Les  objectifs de cette journée ont été de:

- présenter et débattre des méthodes utilisées pour conduire les études ;
- débattre des dispositions les plus pertinentes à prendre sur les zones de sauvegarde pour garantir la préservation des ressources sur le long terme
- formuler, à l'issue de la rencontre, des préconisations sur les méthodes à mettre en oeuvre et les mesures de préservation à envisager, selon le type de contexte hydrogéologique à traiter et les contraintes d’occupation de sols ou d’usage existantes.

Ces éléments pourront alimenter la production d’un guide méthodologique à destination des maîtres d’ouvrages et des acteurs impliqués dans la gestion de l’eau et l’aménagement du territoire, pour la conduite du chantier « ressources stratégiques », depuis les étapes amont relatives aux études d’identification des ressources et de délimitation des zones de sauvegarde jusqu’aux étapes aval de définition et de mise en oeuvre de mesures de préservation de ces ressources sur le long terme.

L'ensemble des documents relatifs à cette journée sont disponibles en téléchargement libre sur le site de l'Agence de l'Eau RMC.

le 01/07/2016,

Actuellement le barrage de Serre-Ponçon est plein ce qui est un indicateur très positif au début de la saison estivale. Les projections réalisées par EDF, et transmises à la CED, montrent que la réserve agricole ne sera pas déstockée entièrement au mois de Septembre, et suffira donc à subvenir aux besoins agricoles dans le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône cet été. Il est rappellé que l’année dernière à la même époque les restrictions étaient déjà d’actualité. Plus d'infos sur le site de la Comission Executive de la Durance (rubrique "bulletins hebdomadaires")